Essais-BB

Pour tous les curieux, les futurs parents en puissance, et surtout pour ceux qui ont envie d'avoir un Bébé, mais qui restent sur leur déception...
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Léane, mon intense...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Choupinette
Forumeuse de l'extrême
Forumeuse de l'extrême


Féminin Nombre de messages : 5282
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Léane, mon intense...   Mar 28 Déc à 15:15

Léane a toujours été "remuante", j'ai toujours pensé qu'elle se calmerait..... depuis peu, je suis à bout, de forces, de patience..... je ne m'autorise pas à craquer, ça me fait trop culapibiliser, je l'aime infiniment et elle est tellement chouette quand elle veut....

Après bien des lectures, recherches, rdv avec pédiatre et médecin, le mot tombe, ma fille est un BABI, bébé aux besoins intenses.

Alors ce n'est pas une maladie grave, Léane est plus qu'en forme et je devrais me satisfaire de ça, mais le fait est que je suis hs et que mon quotidien est intense, c'est le cas de le dire.

Une Léane intense ça donne une petite fille qui chouigne beaucoup, qui veut sans arret être dans les bras, mais qui ne cesse de gigoter. Qui touche à tout, se fiche complètement des "non", des menaces ou punitions.

Une petite fille rarement satisfaite, capable de hurler très fort à la moindre contrariété, difficilement consolable, on ne sait pas lui changer les idées, les crises sont dures à passer.

Une petite fille qui bouge tout le temps, qui en un clin d'oeil se retrouve debout sur la tablette de sa chaise haute, en haut de l'escalier, debout sur la table du salon ou sur le meuble télé.

Avec elle, les changes et séances d'habillage, déshabillage sont une vraie galère, entre tortillages et cris, j'arrive parfois à la calmer quelques minutes en lui donnant un truc exceptionnel (téléphone, clés, télécommande...) .

Les nuits sont toujours courtes, les siestes de + en + rares, les endormissements difficiles....

Je pourrais continuer encore et encore....

Voilà, c'est comme ça, c'est usant, mais je l'aime tellement.... à force d'amour et de patience l'intensité diminuera probablement un peu....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isalys
Forumeuse de l'extrême
Forumeuse de l'extrême


Féminin Nombre de messages : 5689
Age : 43
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Léane, mon intense...   Mer 29 Déc à 1:39

je ne peux que t'envoyer mon soutient et mon courage car alycia est exactement comme tu décris léane

Alycia est attachée dans sa chaise haute sinon elle se met debout elle est toujours dans son lit a barreaux sinon elle court partout

crie souvent a la moindre contrariétés tape sur les portes et se roule par terre

ne veux que sa maman sinon c'est la crise

hier elle a fait tombé le sapin de noel qui est en hauteur mais elle grimpe partout bref elle nous en fait voir

j'en arrive a dire vivement l'école car moi aussi j'en peux plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mesdeuxanges.over-blog.com/
Victoria
Pie Suprême
Pie Suprême


Nombre de messages : 2311
Age : 49
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Léane, mon intense...   Mer 29 Déc à 6:48

je te rassure, Bérénice a été comme ça, je savais pas que ça portait un nom (et heureusement d'ailleurs car j'aime pas cataloguer ou enfermer un enfant sous une étiquette, mais c'est la mode chez les psy pédiatre et co..), nous on a juste dit qu'elle était remuante, pleine de vie, épuisante, lol bref, on l'a surnommé "Zébulon",
et en grandissant ça se calme, mais il faut redoubler de fermeté tout en ne plaignant pas les calins et les démonstrations d'amour,
c'est clair que je pense qu'elle sera toujours plus remuante que sa soeur, mais bon on avait un petit ange super doux avec Romane, je pense que les deuxièmes sont toujours plus remuant que les premiers, il faut qu'ils se singularisent et qu'ils fassent leur place, et j'en parle en connaissance de cause...je suis une deuxième LOL LOL,
En ce qui concerne Léane, il y a peut être (mais pas obligatoirement je pense) un paramètre lié à son histoire personnelle avant adoption, mais je ne pense pas que tu doive te focaliser là dessus, la preuve on a des exemples avec nos enfants et ils sont pas adoptés,
En tout cas je compatis pour vivre ça, même si ça c'est calmé, c'est épuisant, épuisant.....mais bon à côté ils sont tellement craquants !!!!!

Bises
Victoria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choupinette
Forumeuse de l'extrême
Forumeuse de l'extrême


Féminin Nombre de messages : 5282
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Léane, mon intense...   Mer 29 Déc à 8:40

Ouf oui mais là c'est pire qu'être remuante.... avec Léane, faire une vaisselle de 3 bols et 2 verres relève du défi.....

On a vu du monde parce que j'avais vraiment besoin de trouver des pistes pour améliorer notre quotidien et pour qu'on m'aide à enlever cette énorme culpabilité qui pesait sur mes épaules....

On a vu notamment une pédopsy à la clinique de l'adoption, elle nous dit que Léane ne semble vraiment pas souffrir beaucoup de son adoption ou de son abandon.... elle la trouve épanouie et pense qu'elle a totalement fait sa place dans notre famille.

Tous s'accordent pour dire que c'est une enfants très curieuse, qui ne veut rien louper, qui veut tout voir..... ça je l'avais déjà remarqué en Ethiopie quand on lui faisait vivre des journées folles et qu'elle luttait pour ne pas s'endormir, comme si elle ne voulait rien rater.

J'ai vraiment pensé au début que c'était du à son histoire. Joshua lui aussi a été très remuant au début et c'est vraiment apaisé en grandissant.

Mais là avec Léane, les journées sont parfois très difficiles, elle râle beaucoup, fait des crises à n'en plus finir (aujourd'hui est une journée très zen, je ne dois avoir eu "que" 5 ou 6 crises.... cool hein)

Je la couche le soir vers 20h pour avoir du temps pour Antoine, pour moi, pour le ménage, mais je sais qu'elle ne s'endormira pas avant 22 ou 23h.... elle chante dans son lit, fait sa gym, une fois de temps en temps elle râle, je remonte lui faire un calin et je la recouche. Je m'en suis beaucoup voulue au début de la laisser comme ça dans son lit, mais on m'a aidé à penser un peu à moi aussi et depuis ça va mieux. Un mieux aussi elle ne se réveille plus systématiquement à 5h, maintenant elle se lève entre 5 et 7h...

En journée elle fait une sieste de max 1h30, le plus souvent sa sieste dure 30-40 minutes.... 40 minutes pendant lesquelles je galoppe pour vite ranger, aspirer, faire la vaisselle.

Par rapport à mon boulot c'est vraiment pas facile, j'ai même envisagé de la faire garder ailleurs 2 ou 3 jours par semaine..... et j'appréhende son entrée à l'école en septembre.

On attendant on travaille beaucoup toutes les deux, je me fache beaucoup moins puisque ça ne sert à rien, je caline plus au contraire et je la fais participer le plus possible à tout ce que je fais. Petit à petit elle arrive à s'occuper un peu sans moi (oui oui je vous jure, il lui arrive parfois de ne pas se préoccuper de moi pendant 10 minutes contre 2 ou 3 minutes il y a quelques semaine, ça change la vie!)

Enfin voilà, mais c'est mon amour de petite fille, j'en suis complètement dingue, c'est une petite pile, une petite bombe, mais elle est pleine de joie de vivre (quand elle ne crie pas!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Victoria
Pie Suprême
Pie Suprême


Nombre de messages : 2311
Age : 49
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Léane, mon intense...   Mer 29 Déc à 9:04

ça me fait rire tes anecdotes on pourrait les placer dans ma bouche, notamment en ce qui concerne le dodo et les chants dans le lit,
Elle n'a que 1 an, elle va progresser, ton attitude est vraiment la bonne à mon sens, de la fermeté et de l'amour, tu as bien fait de consulter, il y a des fois il ne faut pas hésiter, quand on est démuni il n'y a pas de raisons, ce que je voulais dire (excuse moi si je me suis mal exprimé) c'est qu'il faut passer outre le diagnostic et ne pas le figer, juste retenir les outils ou "trucs" pour progresser, je sais pas si je m'exprime mieux, mais on a tous tendance, moi la première à caser les enfants dans des cases, et j'essaye tout le temps de me reprendre, ok Bérénice est remuante, mais elle peut progresser et il ne faut pas que je traite cela ou du moins qu'elle ressente que c'est une de ses caractéristiques qui fait partie d'elle, parce que sinon elle va tout faire pour s'y conformer, même si dans le fond j'ai tendance à croire que ça fait partie d'elle, mais bon il faut m'auto convaincre pour lui laisser la chance de progresser, idem pour Romane je me reprends tout le temps car elle a un côté brouillon et désordonné contre lequel je lutte depuis petite (mais bonles chats font pas des chiens...) je ne lui ai jamais dis "tu es désordonnée ou tu es brouillon" mais je lui ai toujours appris que cela se travaillait, et aujourd'hui (bon en cm2 quand même) elle me ramène des cahiers super propres et bien tenus, et c'est la première année que sur ces appréciations elle n'a aucune réflexion surle manque de soin, donc ça paye de ne pas la stigmatiser, mais bon c'est pas facile, surtout que j'ai l'impression de me revoir à son âge, mais ça j'évite de lui dire,
C'est juste que je voulai dire rien d'autre, je répète tu as bien fait d'aller consulter, et ne désespère pas elle va s'assagir même si elle sera toujours plus pleine de vie et bougeon que son frère,
en plus pour te rassurer je peux te dire que Bérénice bien que super remuante (d'après les mots même de sa maitresse) me ramène des cahiers en première année de maternelle à tomber par terre, super bien tenu, elle dépasse à peine, elle est super soigneuse et concentrée, elle n'a que des biens et des bravos, bref, contrairement à ce que l'on pouvait attendre elle n'est plus du tout le zébulon que l'on pensait face au travail.

Bises
Victoria
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isalys
Forumeuse de l'extrême
Forumeuse de l'extrême


Féminin Nombre de messages : 5689
Age : 43
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Léane, mon intense...   Mer 29 Déc à 9:32

hihi on a vraiment les memes alycia est couchée a 21H est on a aussi droit a des mamannnnnnnnn jusqu'a 22h voir plus

se met a chanter a 5h mais je la laisse et se rendort jusqu'a 8h30 9h parcontre elle fait une sieste de 14h a 16h 16h30 la moi je souffle m'occupe du ménage et de la grande qui ne fait plus de sièste mais est super sage s'occupe seule.

mais les siestes se n'est qu'a la maison si on est de sorti et que je veux la coucher c'est la crise et elle hurle enfin bref on en arrive a sortir sans elle pour etre tranquile "mauvaise mère" a avoir mis la grande a la cantine pour pouvoir manger dans le calme quoi que enfin sarah est ravie toute ses copines mangent a la cantine

ça fait du bien se savoir que l'on est pas seule a vivre ça

pour l'école je sais déjà que j'aurais le droit a une crise mais une fois parti elle sera un ange comme d'ab quand elle est seule chez les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mesdeuxanges.over-blog.com/
Choupinette
Forumeuse de l'extrême
Forumeuse de l'extrême


Féminin Nombre de messages : 5282
Age : 35
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 27/10/2005

MessageSujet: Re: Léane, mon intense...   Mer 29 Déc à 23:37

Victoria, j'avais bien compris hihi... ce n'était pas pour mettre ma fille dans une case, mais justement pour trouver les meilleurs conseils pour justement avancer et progresser... je sais que Léane est très intelligente (genre je lui ai lu une seule fois un livre de léo et popi et elle le retrouve l'autre jour et dit "éooooo popi"), mais c'est vrai que là j'ai besoin de conseils pour pouvoir petit à petit réussir à faire autre chose que de m'occuper d'elle à longueur de journée.....

Isalys, courage hihi...... t'as au moins de la chance qu'elle dorme le matin! La mienne aujourd'hui s'est levée à 5h15... pffffffff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cilou
Grande prêtresse de la tchatche
Grande prêtresse de la tchatche


Féminin Nombre de messages : 4990
Age : 38
Localisation : 76
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Léane, mon intense...   Jeu 30 Déc à 10:26

Babi, je connais bien ce qualificatif, j'avais fait des recherches pour Alix. C'est une amie qui m'avait mise sur la piste des intenses en me demandant si ma fille n'était pas un BABI ? (bébé aux besoins intenses).

Donc comme vous, on en bave avec Alix qui a tout juste un an, ça promet ! C'est une petite boule de nerf : hyperactive, hypersensible, hyper râleuse mais aussi hyper attachante ! En fait, avec elle, il faut que ça bouge tout le temps. Ses jouets, elle en a vite fait le tour et elle s'ennuie très vite. Elle les connaît, donc ça ne l'intéresse pas. Elle est curieuse de tout, elle touche à tout, elle n'écoute rien, on peut lui dire non 40 fois, c'est pareil... D'ailleurs, elle nous montre les interdits, nous dit "Nan" et elle y va en nous regardant avec un petit sourire provocateur Suspect Suspect Suspect . Un vrai chameau ! Smile . Même quand je hausse le ton, elle n'est pas du tout impressionnée. Il y a beaucoup d'enfants qui ont souffert d'allergies alimentaires chez les BABI, je ne sais pas si Alix est comme ça par nature ou si ce sont ces mois de souffrance qui l'ont rendue comme ça. En tout cas, la situation s'est bien améliorée depuis 2-3 mois, elle dort mieux (avant je me levais 5-10 fois par nuit, j'en pouvais plus). Bon, par contre elle commence à marcher un peu, pffffff, elle veut être debout tout le temps, elle est fatiguante Sleep .
Bref, elle n'arrête pas une minute, dort peu et nous sollicite beaucoup ! Impatiente et insatisfaite la caractérisent bien !

Je te comprends Choupinette, oh que oui ! Mais on les aime tellement nos amours flower flower flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://romanechretien.spaces.live.com
Jassim Jabrane
Super Pipelette
Super Pipelette


Féminin Nombre de messages : 10319
Age : 35
Localisation : 93
Date d'inscription : 16/11/2006

MessageSujet: Re: Léane, mon intense...   Dim 2 Jan à 8:27

Mon dieu choupi ton poste me fait un bien fouuuuuu! J'ai le même à la maison Jabrane exactement pareil que ta fée! J'ai tellement culpabilisé o début kan je devais le gronder et le punir! Maintenant ça commence à aller beaucoup m!ieux depuis deux semaines mais o début je me demandais k'est ce ke je faisais de travers, je me suis remise en kestion, posé une tonne de kestions, est ce du à l'adoption? Son parcours? Enfin bref tout pareil, pour finir j'ai arrêté de prendre des conseils de medecin ami(e)s etc, et de là ça s'arrange doucement, mais des fois j'ai envie de pleurer je l'avoue, il donne tellement d'amour de calins mais me fatigue oh ke c dur mdr
En voulant trop psycanalyser les choz ça ma pas du tout rendu service finalement, se sont des enfants comme les autres, oui ils ont un parcours particulier et une blessure profonde mais les traités comme des enfants "normaux" c vraiment notre solution pour nous! Fini les lectures sur l'adoption, les stats et co! Moi je vis et profite maintenant de mes bouts de chou, Je c ke c ton cas aussi, moi je viens de comprendre tout ça et franchement tout le monde s'en porte mieux! Nos enfants intenses (adoptés) ou non on va apprendre à les gérer avec le temps et de l'organisation, courage à vous toutes les filles je c ke la fatigue nous fait parfois craquer! Mouah à vos terreurs, Alix Alycia, Léane et mon Jabrane lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.cosmetiques-marocains-malaika.com
Constance
Pie Suprême
Pie Suprême


Féminin Nombre de messages : 3639
Age : 41
Date d'inscription : 24/10/2005

MessageSujet: Re: Léane, mon intense...   Mar 4 Jan à 3:44

Ah ma pauvre, c'est pas simple !

J'ai connu les pleurs (cris...) au moindre chagrin et impossible à consoler, pour Lison. Ca a duré facilement 2 à 3 ans.
Elle hurlait et je dois dire que lorsque je la prenais aux bras, ça empirait. En fait ses hurlements me mettaient illico en colère. J'ai toujours eu du mal avec le bruit fort, surtout à une certaine fréquence, ça me fait péter les plombs. Le seul truc qui marchait c'était de la déposer dans son lit avec son doudou, elle se calmait mieux toute seule.

C'était super frustrant que de voir que j'étais incapable de calmer mon enfant, mais c'est ainsi. Quand elle a été suffisamment grande pour comprendre, je limitais ses hurlements "Lison, calme toi, on s'est expliqué, on s'est câliné, maintenant il faut donc que tu te calmes", elle attrapait alors son pouce et son doudou et zou en 5 mn c'était réglé...

Elle a toujours une tendance à la larme facile, mais elle se contient.

Tu as ton travail, ta maison, ton homme et ton p'tit homme. Je pense qu'elle est à un âge où elle commence à comprendre. Demande lui de t'aider, que tu es seule pour tout faire la journée et que tu ne peux pas avoir constamment toute ton attention sur elle. Lorsque tu es fatiguée, dis-le lui de la même manière. Explique-lui plusieurs fois.

Besoins intenses ou non, tu ne pourras pas tous les assouvir, autant le lui expliquer : "là, ma chérie, c'est trop pour moi, je ne peux pas être d'accord". Et si elle pleure dis lui bien que tu comprends pourquoi elle pleure, que toi aussi lorsque tu ne peux pas faire ce que tu veux, tu es triste ou en colère, dis lui que tu l'acceptes, qu'elle a le droit, mais que tu ne changeras pas d'avis.

Elle doit apprendre à se modérer, petit à petit, en douceur, mais qu'elle comprenne qu'elle passe à un autre stade. Elle ne peut pas connaître tes limites, toi seule les connais, et c'est à elle de comprendre que tu en as. C'est la base de tout. Ca risque d'être un peu dur au début et puis elle s'habituera très vite...

Sûrement que le fait d'être (d'avoir été ;o) maman solo fait que certaines choses pour moi sont ou ont été inconcevables. Mes filles ont appris à se tenir, à se calmer, à se raisonner par la force des choses. Parce que je ne pouvais pas être au top partout et tout le temps. Impossible d'être au four et au moulin en même temps. Elles ont appris à attendre, à patienter, à partager...

Je récolte depuis quelques mois maintenant les bienfaits de tout ce que j'ai semé. Je n'ai jamais de crises, peu de disputes, elles ont appris à mettre des mots à la place des cris et on travaille chaque jour à cela et moi de même. Expliquer plutôt que réagir, prévenir plutôt que guérir. Lorsque j'ai des colères sans raison et que je les houspille pour des bêtises, je m'excuse auprès d'elles. Bref, c'est loin d'être parfait, mais on forme un vrai clan toutes les trois, et je peux dire qu'elles m'aident beaucoup. Elles savent que je suis là pour elles et l'inverse est aussi vrai...

Facilite-toi la vie de demain... Dès aujourd'hui... Sans colère, sans punition, juste en étant claire. Tu peux commencer à lui demander de coopérer. Je suis sûre qu'elle va comprendre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Léane, mon intense...   Aujourd'hui à 1:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Léane, mon intense...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rouge Artist Intense Make Up For Ever
» reflexe d'ejection trop intense
» conseil esthétique Pebble intense red ou sweet cerise?
» fatigue intense.
» Calins avec un bébé intense?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Essais-BB :: Futurs et déjà Parents-
Sauter vers: